Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Dany Magnaval

Une voix jamais éteinte

Article de Denise Brédimus à paraître dans l'Echo

Un bruit de galoches

Elles résonnent dans les premières lignes du livre de Paloma Leon, "Damien Magnaval, une voix jamais éteinte", préfacé par Claire Rol Tanguy et sorti aux Editions "Les Monédières" au moment de l'hommage rendu à ce fils de paysans corréziens, en ce matin du 17 octobre à Gourdon-Murat.

Il y a près de 80 ans, Damien Magnaval est allé jusqu'au sacrifice de sa vie pour défendre la liberté aux côtés des Républicains espagnols, contre le fascisme européen qui mit l'Espagne à feu et à sang. Il mourra sur le front de l'Ebre le 22 septembre 1938. Le bruit des pas d'une foule dense a résonné tout au long du cortège menant à la stèle, précédé de six porte-drapeaux. La famille était là, petits et grands venus parfois de loin, portant Damien au coeur, définitivement leur héros.

Après le dépôt de gerbes, Jacques Joffre, maire de Gourdon-Murat, a remercié chaleureusement les participants, en particulier ces fidèles de la Chambre syndicale des cochers-chauffeurs venus de Paris (dont Damien avait été responsable), les comités de l'ANACR (Bugeat, Chamboulive, Treignac), de l'ARAC (St-Jal), l'Ateneo Republicano, la section PCF de Pradines/Bugeat et les maires ou autres élus, de Bonnefond, Bugeat, Grandsaigne, Pradines et Tarnac, ainsi que le conseiller départemental Christophe Petit.

M. Bachir de la Chambre syndicale des cochers-chauffeurs, a évoqué le parcours du militant Constanty (nom de guerre Germain dans le maquis FTP en Hte-Corrèze) qui a été comme Damien, membre de ce syndicat et ensuite s'est engagé dans les Brigades internationales. Mme Amada Rousseaux, présente pour la 1ère fois, est intervenue au nom de l'Ateneo Republicano, ainsi que Paloma Leon, fille de républicains espagnols, qui a oeuvré avec simplicité et talent à la transmission de cette Histoire commune.

Tous les intervenants ont appelé à être vigilants, en ces temps troublés où la crise mondialisée s'accompagne de guerres provoquant la fuite de millions de réfugiés à travers le monde, pendant que des replis identitaires conduisent au racisme, à la xénophobie, banalisant les thèses néo-fascistes véhiculées par de nombreux médias. Transmettre l'histoire de Damien, c'est aussi éveiller les jeunes générations à la notion de solidarité. Le verre de l'amitié a été levé bien haut ce matin-là!

Une voix jamais éteinte
Une voix jamais éteinte
Une voix jamais éteinte
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'aime beaucoup cet article de Denise et sa conclusion est si vraie. Bon mercredi. Bises
Répondre