Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Commune de Gourdon-Murat

Pierre de granite gravée par la Marbrerie Haute Corrèze

Pierre de granite gravée par la Marbrerie Haute Corrèze

 

Devant plus d'une centaine de personnes, en ce dimanche ensoleillé à Gourdon-Murat devant la stèle Damien Magnaval, Mr Daniel Garais, maire de la commune, prenait la parole.


'Chaque année, nous sommes réunis autour de cette stèle si particulière à Gourdon-Murat, en l'honneur d'un enfant du pays, Damien Magnaval et je vous remercie tous ici présents.
Parti combattre en Espagne pour que vive la République, c’était en 1938, il perd la vie sur le front de l'Ebre.
En Corrèze, ils furent ainsi 17 brigadistes qui auront combattu pour une Espagne libre entre 1936 et 1938.
Aujourd'hui, à l'initiative de l'ACER, nous avons l'honneur d'accueillir  ces 17 noms sur le monument en hommage à Damien.
Cette stèle devient ainsi le monument de la mémoire de tous les Brigadistes Corréziens.
Nous partageons ce moment afin de mettre en lumière le courage et le don de soi de ces hommes, pour l'espoir et la liberté.
Je remercie tous ceux qui ont participé à l'organisation de cette cérémonie.
Sont excusés Mme la Préfète, Mrs les sénateurs Chasseing et Nougein, représentés par Mme Nelly Simandoux, Mr Coste président du Conseil Départemental représenté par Mr Petit, Philippe Jentil président de la communauté Vézère Monédières Millesources, Mr Kompa directeur de l'Onac représenté par Mr Tenaud, et plusieurs maires de différentes communes...."

                  Daniel Garais - Christophe Petit - Nelly Simandoux - Pierre Peyramaure 


On notait la présence de Mr Jacques Joffre, ancien maire de la commune. Tout au long de ses mandats de maire, il a tenu la promesse faite à Joseph Magnaval, frère de Damien, d'honorer la mémoire de ce combattant de la liberté.
Plusieurs élus étaient présents dont  Mr Petit, maire de Lestards, Mr André Laurent, maire de Pradines, Mr Jean-François Ensergueix, maire de Grandsaigne, Mr Peyramaure, maire de Soudaine Lavinadière et Mr Gérard Moratille pour la commune de Chamberet.


Une importante délégation des cochers chauffeurs était présente et leur représentant Mr Abid prit la parole à la suite de Mr Garais.


Après une évocation de la journée dramatique du 17 octobre 1961 à Paris, Mr Abid déclarait " En nous réunissant ici, nous montrons notre fidélité au courage, à l'engagement et aux conquêtes des camarades qui comme Damien sont allés jusqu'au sacrifice ultime."


Mme Amada Rousseaud Pédrola pour l'Ateneo Républicano du Limousin prenait la parole :" Devant la stèle de Damien Magnaval nous avons toujours eu une pensée pour les nombreux brigadistes qui ont participé aux combats de l'armée républicaine, mais sans jamais pouvoir vraiment les nommer.
Maintenant, grâce au travail sans relâche de l'ACER et entre autres des membres de la médiathèque Vézère Monédières Millesources, nous pouvons rajouter 17 noms à celui de Damien, d'autres camarades de lutte qui étaient tombés dans l'oubli et que nous pourrons commémorer."


Diégo et Oriol arrières petits neveux de Damien dévoilaient la plaque avec les 17 noms.


Démétrio Gonzales, délégué régional de l’ACER et Dany Clemenceau-Magnaval, tour à tour, ont lu une minibiographie de ces combattants corréziens.


Démétrio remerciait alors ceux qui avaient souscrits à la réalisation de la plaque : Chambre syndicale des cochers chauffeurs-ACER- ANACR de Bugeat et Treignac - PCF de Pradines - Aténéo Républicano du Limousin - Compagnons de la Mémoire Vivante.

                                                Démétrio et Roberto de l'ACER


La cérémonie se terminait par le chant Ay Carmela interprété par Raùl, Diégo, Oriol, Elina et Léa.


Après une minute de silence, le verre de l'amitié offert par la municipalité attendait chacun et chacune à la salle polyvalente. Le buffet avait été réalisé par l'auberge de L'arrêt-Bus de Gourdon-Murat.

 

 

Amada dédicaçait le livre qu'elle a écrit sur son père et la Retirada. Elle a eu un beau succès. Benoit Lelièvre  de la Médiathèque Vézère Monédières Millesources présentait  un fond documentaire sur la guerre d'Espagne.

Paloma Léon qui a beaucoup écrit sur ces hommes et femmes réfugiés espagnols était présente, toujours fidèle à cette commémoration. 
Dans la salle polyvalente sont exposés, et ce, pour une semaine, les biographies complètes de ces 17 brigadistes, mais aussi l'exposition des 12 femmes d'exception de Haute Corrèze, travail réalisé par la médiathèque V2M.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article